Archives de Tag: table d’hôtes

La galette à la crème de kamanioc, élue vedette de l’épiphanie 2013 en Guadeloupe

Par défaut

On aime vous offrir de la différence, de l’insolite et de l’authenticité. Et on s’est dit qu’il fallait aussi vous proposer un délice fermier pour l’Epiphanie. C’est chose faite !

Pour ceux qui se demandent si on peut encore commander, la réponse est oui, notre délicieuse galette à la crème de kamanioc est disponible jusqu’au 30 janvier 2013.

France-Antilles

Un grand Bravo à tous ceux qui ont créé un joli buzz sur facebook autour de notre première innovation de l’année. C’est sûr, l’aventure du terroir ne fait que commencer. Restez branché!

buzz3

Merci à Déborah Mathey, à France-Antilles, à GirlyKreyol et à tous nos partenaires qui ont rendu cet évènement exceptionnel.

Publicités

Tout savoir sur le kamanioc en 5 points

Par défaut

Voici une infographie pour apprendre rapidement 5 choses essentielles sur le kamanioc.

manioc

Prochainement: à découvrir 5 informations insolites sur le kamanioc.

7 choses à connaître sur les racines péyi de la Guadeloupe ou les secrets cachés de nos tubercules

Par défaut

En hommage à la 1ère édition du Festival des Racines Péyi qui a eu lieu ce dimanche 13 mai à la ferme-auberge, et qui s’est fort bien déroulée, je vous livre 7 choses à connaître sur nos délicieux tubercules. Avant, je remercie tous ceux qui sont venus, et tous ceux qui en ont parlé en amont: presse, radio, blog, réseaux sociaux…

C’est parti, voici 7 choses à connaître sur les racines péyi.

1. La patate douce dite « violette » est celle qui contient le plus d’anthocyanines reconnues pour leurs vertus anti-cancer, anti-inflammatoires, et antioxydantes. On lui prêterait même un effet positif contre le diabète, il faut savoir que la patate douce a un index glycémique bas.

2. Le topinambour a d’autres noms plutôt rigolos dans d’autres pays. Vous lisez: poire de terre, soleil vivace, truffe du canada ou encore artichaut de Jérusalem, c’est du topinambour!

3. Il existe deux variétés de manioc: le manioc doux (ou kamanioc) et le manioc amer.

4. Le dictame appartient à la famille des marantacées. La farine de dictame est d’ailleurs aussi connue sous le vocable de farine d’amarante.

5. Les feuilles de madère sont à la base de la préparation du fameux calalou que l’on consomme avec les crabes à Pâques en Guadeloupe.

6. Le gingembre est très consommé en Asie sous forme de boisson, notamment chez les femmes enceintes qui l’utilisent contre les nausées et les migraines. C’est aussi un bon antioxydant qui favorise la digestion. Pour finir, il semblerait aussi qu’il ait des vertus aphrodisiaques.
7. L‘igname est une plante vivace rampante. Sur la Basse-Terre (zone plus fraîche), on le fait le plus souvent pousser à l’aide de tuteurs (comme les tomates). Sur la Grande-Terre (zone plus sèche), on utilise surtout la technique du paillage destinée à conserver l’humidité du sol.

Maintenant, c’est à vous, dites moi quel est le tubercule que vous préférez cuisiner?

Pour un autre monde

Par défaut

D’ordinaire, on va au restaurant pour une chose: parce que l’on a faim. Aller dans un restaurant fermier (ferme-auberge), c’est encore bien plus que cela.

Vous ne voulez pas seulement manger parce que vous avez faim, vous voulez bien manger. Vous voulez d’une cuisine saine préparée avec de bons produits frais.

Vous ne voulez pas seulement que l’on vous montre votre table quand vous arrivez, vous voulez que quelqu’un vous accueille avec le sourire et vous dise bonjour. Vous voulez que cette personne soit attentive à ce que vous désirez tout en sachant s’effacer quand il le faut

Vous ne voulez pas que votre plat arrive une heure après votre commande , vous voulez que vos plats arrivent quelques minutes après que vous ayez pris votre apéritif.

Vous ne voulez pas être incommodé, vous voulez déjeuner dans un endroit calme, propre, joliment agencé et décoré.

Vous voulez tout simplement bénéficier de ce que vous méritez: une bonne qualité de service.

Ce sont ces attentions que je vous offre, parce que venir au restaurant fermier, c’est bien plus que combler une faim. C’est papoter quelques minutes sur la confection de l’intriguant punch au piment végétarien du bar, c’est partir à la visite du jardin créole et redécouvrir comment poussent les bons produits locaux, c’est accompagner les plus petits à la balançoire pour qu’ils virevoltent de plaisir, c’est conseiller les plus grands sur les vertus d’une plante médicinale ou aromatique…

Ce sont toutes ces petites choses qui font que nous sommes bien plus qu’un restaurant.

Je veux vous emmener dans un autre monde habité de plaisirs simples et vrais, là où l’authenticité, le goût et la convivialité sont toujours au menu. Etes-vous prêt à vous laisser aller au délicieux appel de l’évasion? Évadons-nous avec saveur… Pour un autre monde.

[Jardinage] Comment planter le giraumon des Antilles?

Par défaut

Beaucoup de personnes me demandent comment planter tel ou tel légume.

Commençons par le giraumon. Il faut savoir qu’il pousse plutôt facilement, c’est donc parfait pour les débutants en jardinage qui veulent se lancer en douceur. Le giraumon s’adapte assez bien aux différents types de sol, même s’il a une préférence pour ceux qui sont  frais et bien drainés. Pour fleurir, il a besoin de soleil, ne le planter donc pas dans une zone trop ombragée.

Ce sont les graines qui poussent. Je vous conseille de faire des semis avec des plaques à alvéoles que vous trouverez dans le commerce. Ensuite, il suffira de repiquer les plantules en pleine terre. Si votre but est de faire un tout petit potager (prévoyez tout de même de la place, le giraumon est une plante rampante assez gourmande en espace), vous pouvez semer les graines directement en terre. Dans ce cas, surveillez bien les premiers jours de germination afin de parer une éventuelle attaque de nuisibles friands des cotylédons.

Bon jardinage et bonne pousse!

PS: Dites moi maintenant si cet article vous a plu et si vous désirez d’autres conseils en jardinage.