Archives de Tag: meilleur

Le 3 Fermiers, en image

Par défaut

Une infographie qui illustre notre activité agritouristique:

884897_528960817154701_1761547011_oSi quelqu’un vous demande « qui nous sommes », vous pouvez bien sûr lui montrer cette image qui lui donnera un premier aperçu.

Publicités

Retrouvez-nous au Salon international de l’agriculture

Par défaut

Nous serons au Pavillon 7.3 Stand Chambre d’agriculture de la Guadeloupe. On vous attend.

Le festival du kamanioc revient pour la 3ème fois

Par défaut

Le kamanioc, un tubercule emblématique de notre terroir est le roi à la ferme-auberge durant tout le mois de Janvier.

Dimanche 27 janvier à partir de 12h00, nous le mettrons à l’honneur en sucré et en salé depuis l’apéro jusqu’au goûter de l’après-midi. Comme d’habitude, nous vous proposerons des recettes authentiques et insolites de quoi surprendre vos papilles.

festival_du_kamanioc

Les réservations ont commencé: 0590 22 19 17 – 0690 47 89 88

[Jardinage] Comment planter le giraumon des Antilles?

Par défaut

Beaucoup de personnes me demandent comment planter tel ou tel légume.

Commençons par le giraumon. Il faut savoir qu’il pousse plutôt facilement, c’est donc parfait pour les débutants en jardinage qui veulent se lancer en douceur. Le giraumon s’adapte assez bien aux différents types de sol, même s’il a une préférence pour ceux qui sont  frais et bien drainés. Pour fleurir, il a besoin de soleil, ne le planter donc pas dans une zone trop ombragée.

Ce sont les graines qui poussent. Je vous conseille de faire des semis avec des plaques à alvéoles que vous trouverez dans le commerce. Ensuite, il suffira de repiquer les plantules en pleine terre. Si votre but est de faire un tout petit potager (prévoyez tout de même de la place, le giraumon est une plante rampante assez gourmande en espace), vous pouvez semer les graines directement en terre. Dans ce cas, surveillez bien les premiers jours de germination afin de parer une éventuelle attaque de nuisibles friands des cotylédons.

Bon jardinage et bonne pousse!

PS: Dites moi maintenant si cet article vous a plu et si vous désirez d’autres conseils en jardinage.

Les boissons typiques de la Noël en Guadeloupe

Par défaut

En Guadeloupe, Noël a ses coutumes notamment avec les célèbres Chanté nwèl. Cantiques en main petits et grands chantent, la plus célèbre chanson est Michaux veillait. Mais, bien avant de chanter il faut se « chauffer la voix » et pour cela rien de mieux que les typiques boissons de Noël.

Le shrubb

Les mamies vous diront qu’il n’y a pas de Noël antillais sans shrubb et elles ont raison. Le shrubb est un délicieux mélange de rhum agricole et d’écorces de peaux d’oranges-pays séchées (certains préfèrent celles de la mandarine), il se prépare des semaines à l’avance car il faut le laisser macérer au soleil pour qu’il prenne du goût.

L’anisette

Tous ceux qui aiment le délicat parfum de l’anis seront enchantés. L’anisette demande une préparation plus rigoureuse que le shrubb, on utilise du rhum, de l’anis, du sucre et des épices.

La liqueur au sirop de groseille

La groseille est le fruit du mois de décembre. On en fait du sirop avec les calices, de l’eau et du sucre. Une fois prêt, prenez un verre, une cuillère à soupe de sirop et trois doigts de rhum, mélangez et goûtez.

Le punch au coco

Autre boisson phare de la Noël: le punch au coco. Il s’agit de mélanger du lait de coco pur que l’on prépare soi- même (à l’ancienne, on utilise un torchon propre d’où on extirpe le lait de la noix de coco râpé) avec du rhum. Le punch au coco se boit parfois en ajoutant des glaçons.

Les autres liqueurs

Maracudja, citron vert, goyave, carambole, cerise pays, il en va du goût de tout un chacun. Les liqueurs se préparent facilement. Le secret est de les laisser macérer suffisamment longtemps pour qu’elles aient beaucoup d’arôme.

Le saviez-vous?

Les liqueurs sont des rhums fruités, c’est à dire un mélange de rhum, de fruit et de sucre. Contrairement aux punchs, on ne rajoute pas de lait lors de la préparation.

Cela dit, par abus de langage, (et surement aussi à cause du célèbre ti-punch) on parle généralement de « punch » pour toutes les boissons mélangeant du rhum et des fruits même quand il n’y a pas de lait. Ne soyez donc pas étonné si on vous parle de punch au citron quand en réalité il s’agit d’une liqueur 😉

Au restaurant fermier

Nous vous proposons toutes ces boissons préparées selon les secrets ancestraux de la tradition. Avant de savourer les bonnes spécialités 100% fermières de la maison, il faut décoller [Trad: prendre l’apéro]. Pensez à réserver.