Archives de Tag: insolite

Le 3 Fermiers, en image

Par défaut

Une infographie qui illustre notre activité agritouristique:

884897_528960817154701_1761547011_oSi quelqu’un vous demande « qui nous sommes », vous pouvez bien sûr lui montrer cette image qui lui donnera un premier aperçu.

Le festival du kamanioc revient pour la 3ème fois

Par défaut

Le kamanioc, un tubercule emblématique de notre terroir est le roi à la ferme-auberge durant tout le mois de Janvier.

Dimanche 27 janvier à partir de 12h00, nous le mettrons à l’honneur en sucré et en salé depuis l’apéro jusqu’au goûter de l’après-midi. Comme d’habitude, nous vous proposerons des recettes authentiques et insolites de quoi surprendre vos papilles.

festival_du_kamanioc

Les réservations ont commencé: 0590 22 19 17 – 0690 47 89 88

Festival du Kamanioc en 6 étapes gourmandes insolites – Dimanche 29 Janvier 2011

Par défaut

2012 voeux à tous

Par défaut

Une année qui commence, c’est souvent l’occasion de faire un bilan de celle qui s’est terminée et de se lancer de nouveaux défis.

L’année 2011 a été riche en rencontres privées à la ferme-auberge, et je vous remercie de la confiance que vous nous avez accordé en privatisant nos services.

Plusieurs évènements publics ont également eu lieu : en autre la fête du cabri fermier, la fête de la banane, la fête du patrimoine et de la gastronomie avec le  déjeuner Fruits – Fleurs – Feuilles, le festival du giraumon, la fête du cochon fermier…

J’ai aussi reçu des petits fermiers, notamment lors de la semaine du goût, c’est un véritable plaisir d’échanger avec les plus jeunes, ils sont avares de questions et tellement contents de découvrir de nouvelles saveurs.

L’année 2012 s’ouvre sur cette continuité. Fêtez la richesse du terroir de la Guadeloupe est mon maître mot, et je vous promets de belles rencontres gourmandes, en commerçant par le Festival du kamanioc le 29 janvier prochain. Je vous en dirai plus dans les jours qui viennent. Avant, je tiens à vous souhaiter mes voeux pour cette nouvelle année, qu’elle vous permette de réaliser vos désirs les plus fous, en ce qui concerne votre dépaysement gustatif, je m’en charge en toute authenticité 😉

Affectueusement,

Clotilde

Zoom sur la citronnelle péyi

Par défaut

Le jardin créole de la ferme ne pouvait être un jardin créole sans la présence de cette herbe réputée pour son délicat parfum.

La citronnelle nous vient de l’Inde où elle est cultivée pour la production d’huile essentielle.

Comment la planter? Comme toutes les herbes, elle pousse facilement, par division des plants que l’on repique directement en terre.

Quelles sont ses vertus? La citronnelle a des propriétés digestives, sédatives et est un bon tonique. Nos grands-mères utilisent la tisane à la citronnelle contre la fièvre et la grippe.

En cuisine: chez nous, la citronnelle passe aussi à la casserole, nous l’utilisons pour parfumer un plat ou pour créer une recette inédite sortie de l’imagination de notre chef. Les palais les plus gourmands apprécient les mets insolites que nous servons.

Le saviez-vous? D’autres plantes ont un goût qui se rapproche de la citronnelle, c’est le cas de la verveine citronnelle et de la mélisse citronnelle.

Tous les dimanches, les déjeuners secrets du terroir épatent votre palais avec des recettes créatives et délicieuses. Pour découvrir notre univers, pensez à réserver.

Célébrer la Noël aux Antilles

Par défaut

Beaucoup de personnes s’apprêtent à se réunir en famille ou entre amis pour célébrer la Noël. Durant le réveillon du 24 décembre, on chante et on mange jusqu’à l’aube.

Les plats traditionnels sont sur toutes les tables: l’igname, le ragoût de porc, le consommé de pois de bois, le boudin, et le jambon de noël pour les plus célèbres sans oublier toutes les boissons typiques.

 

Clotilde et toute l’équipe vous souhaite un réveillon bien gourmand, que la magie de Noël vous apporte de bons moments et que soyez gâtés par vos proches. Joyeux Noël aux petits et aux grands.

Les boissons typiques de la Noël en Guadeloupe

Par défaut

En Guadeloupe, Noël a ses coutumes notamment avec les célèbres Chanté nwèl. Cantiques en main petits et grands chantent, la plus célèbre chanson est Michaux veillait. Mais, bien avant de chanter il faut se « chauffer la voix » et pour cela rien de mieux que les typiques boissons de Noël.

Le shrubb

Les mamies vous diront qu’il n’y a pas de Noël antillais sans shrubb et elles ont raison. Le shrubb est un délicieux mélange de rhum agricole et d’écorces de peaux d’oranges-pays séchées (certains préfèrent celles de la mandarine), il se prépare des semaines à l’avance car il faut le laisser macérer au soleil pour qu’il prenne du goût.

L’anisette

Tous ceux qui aiment le délicat parfum de l’anis seront enchantés. L’anisette demande une préparation plus rigoureuse que le shrubb, on utilise du rhum, de l’anis, du sucre et des épices.

La liqueur au sirop de groseille

La groseille est le fruit du mois de décembre. On en fait du sirop avec les calices, de l’eau et du sucre. Une fois prêt, prenez un verre, une cuillère à soupe de sirop et trois doigts de rhum, mélangez et goûtez.

Le punch au coco

Autre boisson phare de la Noël: le punch au coco. Il s’agit de mélanger du lait de coco pur que l’on prépare soi- même (à l’ancienne, on utilise un torchon propre d’où on extirpe le lait de la noix de coco râpé) avec du rhum. Le punch au coco se boit parfois en ajoutant des glaçons.

Les autres liqueurs

Maracudja, citron vert, goyave, carambole, cerise pays, il en va du goût de tout un chacun. Les liqueurs se préparent facilement. Le secret est de les laisser macérer suffisamment longtemps pour qu’elles aient beaucoup d’arôme.

Le saviez-vous?

Les liqueurs sont des rhums fruités, c’est à dire un mélange de rhum, de fruit et de sucre. Contrairement aux punchs, on ne rajoute pas de lait lors de la préparation.

Cela dit, par abus de langage, (et surement aussi à cause du célèbre ti-punch) on parle généralement de « punch » pour toutes les boissons mélangeant du rhum et des fruits même quand il n’y a pas de lait. Ne soyez donc pas étonné si on vous parle de punch au citron quand en réalité il s’agit d’une liqueur 😉

Au restaurant fermier

Nous vous proposons toutes ces boissons préparées selon les secrets ancestraux de la tradition. Avant de savourer les bonnes spécialités 100% fermières de la maison, il faut décoller [Trad: prendre l’apéro]. Pensez à réserver.