Archives de Tag: différence

L’ananas, un fruit prisé en Guadeloupe

Par défaut

 

Je vous présente les deux variétés d’ananas les plus cultivés en Guadeloupe.ananas

 

 

Alors, êtes-vous plutôt ananas bouteille ou ananas victoria?

Les boissons typiques de la Noël en Guadeloupe

Par défaut

En Guadeloupe, Noël a ses coutumes notamment avec les célèbres Chanté nwèl. Cantiques en main petits et grands chantent, la plus célèbre chanson est Michaux veillait. Mais, bien avant de chanter il faut se « chauffer la voix » et pour cela rien de mieux que les typiques boissons de Noël.

Le shrubb

Les mamies vous diront qu’il n’y a pas de Noël antillais sans shrubb et elles ont raison. Le shrubb est un délicieux mélange de rhum agricole et d’écorces de peaux d’oranges-pays séchées (certains préfèrent celles de la mandarine), il se prépare des semaines à l’avance car il faut le laisser macérer au soleil pour qu’il prenne du goût.

L’anisette

Tous ceux qui aiment le délicat parfum de l’anis seront enchantés. L’anisette demande une préparation plus rigoureuse que le shrubb, on utilise du rhum, de l’anis, du sucre et des épices.

La liqueur au sirop de groseille

La groseille est le fruit du mois de décembre. On en fait du sirop avec les calices, de l’eau et du sucre. Une fois prêt, prenez un verre, une cuillère à soupe de sirop et trois doigts de rhum, mélangez et goûtez.

Le punch au coco

Autre boisson phare de la Noël: le punch au coco. Il s’agit de mélanger du lait de coco pur que l’on prépare soi- même (à l’ancienne, on utilise un torchon propre d’où on extirpe le lait de la noix de coco râpé) avec du rhum. Le punch au coco se boit parfois en ajoutant des glaçons.

Les autres liqueurs

Maracudja, citron vert, goyave, carambole, cerise pays, il en va du goût de tout un chacun. Les liqueurs se préparent facilement. Le secret est de les laisser macérer suffisamment longtemps pour qu’elles aient beaucoup d’arôme.

Le saviez-vous?

Les liqueurs sont des rhums fruités, c’est à dire un mélange de rhum, de fruit et de sucre. Contrairement aux punchs, on ne rajoute pas de lait lors de la préparation.

Cela dit, par abus de langage, (et surement aussi à cause du célèbre ti-punch) on parle généralement de « punch » pour toutes les boissons mélangeant du rhum et des fruits même quand il n’y a pas de lait. Ne soyez donc pas étonné si on vous parle de punch au citron quand en réalité il s’agit d’une liqueur 😉

Au restaurant fermier

Nous vous proposons toutes ces boissons préparées selon les secrets ancestraux de la tradition. Avant de savourer les bonnes spécialités 100% fermières de la maison, il faut décoller [Trad: prendre l’apéro]. Pensez à réserver.