Tout savoir sur le giraumon péyi en 10 points

Par défaut

Je vous ai parlé de la groseille-pays ici, maintenant c’est au tour du giraumon de vous dévoiler ses secrets. C’est parti !

  1.  Trois orthographes sont admises : giraumon et giromon sont les plus usitées, on admet aussi giraumont.
  2.  Le giraumon appartient à la famille des cucurbitacées.
  3.  C’est une variété de potiron. Mars/Avril est la bonne période pour semer vos graines.
  4.  Ses fleurs jaunes sont comestibles. Aux Antilles, on les utilise pour faire des beignets très très bons.
  5.  C’est une plante rampante très envahissante, le giraumon aime avoir de l’espace.
  6.  Le poids moyen d’un giraumon est de 4kgs. A la ferme, notre record est de 21,5 kilos, ça vaut le coup d’œil et le coup de fourchette.
  7.  Le giraumon se cuisine aussi bien en salé qu’en sucré.
  8.  Le festival du giraumon est une manifestation culinaire et pédagogique que nous avons créé. La 3ème édition aura lieu dimanche 28 octobre 2012, à vos agendas 😉
  9.  Les pelures de giraumon peuvent être réutilisées pour fabriquer du compost organique pour vos plantes, retenez toujours que la nature prend soin de la nature.
  10.  Pour cuisiner le giraumon, il faut le peler, l’épépiner, retirer les filaments et récupérer la chair orange.
Voici une de nos créations culinaires:

Le saviez-vous ?

La soupe de giraumon appelé soupe joumou en Haïti est le plat traditionnel  pour la fête de l’indépendance de l’île le 1er janvier.

Retrouvez ma recette de l’originale giraumonade antillaise dans le numéro actuel de Destination Guadeloupe Magazine.

Maintenant, c’est à vous, dîtes moi quel est votre recette préférée à base de giraumon?

Publicités

"

  1. Merci pour cet article sur le giromon dès plus intéressant, personnellement..j’adore, je le fais en velouté, gratin, et crème et bien sûr « LA GIROMONADE » qui est un plat incontournable et excellent !
    Bonne journée et bises
    sicacoco

  2. le gros problème c’est que j’aime le giraumon « an tout sos ». Depuis rapé cru avec une vinaignette, en passant par la giraumonade, n’en parlons pas,, accras giraumon malanga, pa menm palé, ou féroce au giraumon avec morue ou hareng saur, velouté au ouassous, woyyy, et terminant royalement par un flan au giraumon : c’est que du bonheur. La seule exigence, il faut que sa robe soit d’un superbe orangé … Bon appetit !!!!!!

  3. Quel dommage que le lien vers Destination Guadeloupe ne mène pas à votre recette… Je n’ai pas pu la trouver. Est-ce possible de l’avoir ? J’adore le giraumon, même s’il est rare d’en trouver en Bretagne !, Il me tarde de retourner le déguster en Guadeloupe
    Merci pour toutes ces explications, il me tarde de retourner chez vous me régaler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s